Est-ce que je suis dans le trouble? Poursuite en responsabilité civile... | Lareau, courtiers d'assurances
Charles-Antoine Carra, CPA, CMA

Est-ce que je suis dans le trouble? Poursuite en responsabilité civile...

L’autre jour, je faisais du ski-doo. Tout allait bien, jusqu’à ce que je perde le contrôle. J’ai percuté un autre ski-doo, puis j’ai foncé dans une maison… qui a pris feu. Poursuite en responsabilité civile…

L’autre jour, j’étais en promenade, aux États-Unis, où j’ai de la famille. Un instant de distraction et j’ai perdu le contrôle. J’ai happé le véhicule qui venait en sens inverse. J’ai tué sur le coup le conducteur. La passagère, elle, aura besoin de soins 24h/24h. Poursuite en responsabilité civile…

L’autre jour, je me suis payé un beau séjour dans un hôtel 5 étoiles. Me suis endormi au lit avec un cigare. Je ne fume pas souvent, la tête me tournait. Le matelas a pris feu… le reste de la chambre aussi… puis l’hôtel. Poursuite en responsabilité civile…

J’ose pas croire combien ça va me couter… mais heureusement, ces événements sont fictifs. Possibles, mais pas réels. Alors, on peut dormir tranquille? Pas nécessairement, parce qu’il y en a eu des vrais :

Poursuites en responsabilités civiles : les faits

L’autre jour, je jouais au hockey. Je suis un gars fier. Mon équipe compte sur moi pour que je sois robuste. J’en ai «connecté» un comme on dit. Peut-être un peu trop. Il est paraplégique. Je me suis fait poursuivre pour 3.5 millions…

L’autre jour, j’allais visiter de la famille en Ontario. J’ai fait un dépassement… et j’ai fauché un motocycliste. Il est tombé sur la tête, le casque n’a pas tenu et… il est raide mort. Je me suis fait poursuivre pour 6 millions… Si je m’étais rendu en Colombie-Britannique, c’est peut-être moi qui aurais fauché la pharmacienne, qui, incapable de retravailler par la suite, m’aurait poursuivi pour 2,25 millions. Ou l’avocat, qui m’aurait réclamé 2.6 millions.

Mais ça aurait pu aussi m’arrivé si j’avais roulé trop vite dans cette zone scolaire d’une ville de Saskatchewan… si j’avais happé une petite écolière. Je me serais fait poursuivre (conjointement avec la ville et le service de police de l’endroit) pour 12M$.

Ça aurait pu aussi m’arriver au Québec, si c’était moi qui avais été responsable de l’amas de neige laissé par mégarde sur un chemin de motoneige. Ce bête oubli a coûté la vie à un motoneigiste et… 3.6M$ à la municipalité, trouvée responsable.

Alors, si je me fais poursuivre pour 3 millions… et que j’ai 2 millions via mon assureur en responsabilité civile? On prend où le dernier million? On fait comment pour ne pas perdre sa maison, ses actifs, son futur? La réponse… la semaine prochaine!

Partager ce billet
Charles-Antoine Carra, CPA, CMA Directeur du service aux particuliers Voir le profil

Articles reliés

  • 12 juillet 2019  |  Habitation, Particulier,

    Pourquoi envisager une assurance haute valeur

    Lire l'article
  • 10 juin 2019  |  Bateau, Particulier,

    S’assurer avec un bateau de plaisance

    Lire l'article

Infolettre