Les cyber-risques | Lareau, courtiers d'assurances
Dominique Sanfacon, LL.B., PAA, CRM

Les cyber-risques

Technologie 1

Découvrez l’entrevue complète concernant les cyber-risques.

Pourquoi souscrire une assurance cyber-risques ?

En réalité, il ne faut pas chercher à savoir si une attaque cyber aura lieu contre son entreprise, mais plutôt quand elle se produira.  Il est donc important de se prémunir à l’avance des protections adéquates pour demeurer en amont du problème.  Peu importe la taille de l’entreprise et de ses revenus, elles sont toutes à risques. Dans les prochaines années, le cyber deviendra l’un des risques les plus importants pour les entreprises. 

Il est également essentiel de se protéger contre l’erreur humaine. Que vous travailliez avec le «cloud», sur un serveur fourni par un tiers ou par le biais d’un fournisseur web, vous n’êtes pas protégés des erreurs humaines qui peuvent provenir de votre propre système. En effet, un mauvais clic peut avoir des conséquences désastreuses sur votre environnement informatique, et en fin de compte, sur vos affaires.

Les types de risques et de situations qui peuvent survenir sont :

  • Encryptage des données
  • Ransomware
  • Malware/Spyware
  • Fraude du président
  • Fraude lors de transfert de fonds
  • Hacking du système général qui peut affecter votre image de compagnie

D’ailleurs, les protections disponibles sont:

  • Les frais de défense
  • Les frais de gestion de crise et de communication avec le public
  • Les frais de négociation avec les « hackers »
  • Les frais de rançon
  • Les frais de restauration de vos données
  • La perte de revenu
  • La responsabilité civile en cas de poursuite liée au vol d’informations confidentielles

Notre objectif est de vous accompagner et vous aider à choisir la couverture la plus adaptée à vos besoins.

Les sauvegardes suffisent-elles à protéger mon entreprise?

Peu importe leur taille, la plupart des entreprises disent avoir des sauvegardes de leurs données. Toutefois, la vraie question est de savoir si elles seront encore fonctionnelles en cas de besoin ou à la suite d’une attaque. Plusieurs réclamations ont démontré que les sauvegardes avaient, elles aussi, été contaminées ou encore, que seules les données avaient été sauvegardées, sans sauvegarder les logiciels pouvant les traiter. Les sauvegardes deviennent alors désuètes.

Afin d’être plus vigilant, les meilleures pratiques de l’industrie recommandent de tester ses sauvegardes 4 fois par année en simulant une panne réelle et en n’utilisant ensuite que la sauvegarde.

En somme, votre courtier est là pour vous aider à comprendre les risques liés à cet environnement complexe et vous protéger de la manière la plus adéquate.

Partager ce billet
Dominique Sanfacon, LL.B., PAA, CRM Directeur des réclamations Voir le profil

Articles reliés

  • 30 novembre 2018  |  Entreprise,

    Sécurité informatique: Déterminer ses mots de passe

    Lire l'article
  • 29 novembre 2018  |  Entreprise,

    Les cyberattaques les plus courantes: l'importance de la sécurité informatique

    Lire l'article

Infolettre