Charles-Antoine Carra, CPA, CMA

L'intérieur d'une maison... savez-vous comment inspecter le tout?

La semaine dernière, nous avons analysé quelques points à ne pas oublier lorsqu’on fait l’achat d’une maison. L’inspection de votre future demeure vous évitera quelques surprises, en plus d’une facture salée. Alors, après avoir fait le tour de l’extérieur de cette maison d’apparence idéale, voici le moment de franchir la porte et d’inspecter l’intérieur.

1- L’électricité

Sans être en mesure de vous donner un cours d’électricité (ce qui de toute façon dépasserait largement mon champ de compétences), je peux vous dire de vous tenir loin des boites à fusibles. Également, si les fils (généralement au sous-sol) sont gainés de tissus ou qu’ils sont connectés sans boites de jonction, vous aurez bien du travail à faire. Notez également les prises de courant. Des prises plus récentes vous confirmeront au moins qu’une partie a été retouchée.

2- La tuyauterie

À surveiller : le vers de gris sur le cuivre… et évitez les tuyaux d’acier. Même s’ils peuvent paraitre en bon état, ils rouillent de l’intérieur.

3- La pompe submersible

Assurez-vous que l’eau de la pompe ne se déverse pas simplement un peu plus loin sur votre terrain. Testez là… si elle part et repart… c’est peut-être signe que la maison est bâtie dans un milieu trop humide.

4- Le poêle à bois

Recherchez la plaque d’homologation sur le poêle à bois. C’est simple, si vous ne la trouvez pas, le poêle est non homologué et doit donc avoir des dégagements de plusieurs pieds. Si vous trouvez la plaque d’homologation, les dégagements seront indiqués. Vous n’êtes pas certain du fonctionnement? Voici un guide très intéressant à ce sujet.

5- La hotte de poêle

Une poêle doit absolument être munie d’une hotte pour être conforme. Toutefois, même si la hotte est installée, vous pouvez vérifier si l’air est expulsé vers l’extérieur. Si ce n’est pas le cas, ce pourrait être tout un casse-tête pour corriger la situation même si ce n’est pas obligatoire.

6- Les rampes

Les rampes doivent avoir une hauteur minimale de 36 pouces. Si les rampes ne sont pas suffisamment hautes, vous pourriez avoir à tout recommencer. Lorsqu’il n’y a pas de rampes, ce n’est pas une indication que ce soit inutile ou tolérable. Malheureusement, des maisons ont été dessinées sans rampes et celles-ci s’ajoutent bien mal par après…

7- Les puits de lumière

Les puits de lumière ont eu la cote un certain temps. Mais l’hiver, la chaleur montante, il s’y forme régulièrement de la glace puis des infiltrations d’eau. Surveillez s’il y a du gondolement la peinture à l’intérieur… ou si le plafond à cet endroit a été repeint (par hasard) récemment…

8- L’odeur d’humidité

Les sous-sols sont naturellement plus humides, mais une forte odeur d’humidité devrait certainement vous indiquer que quelque chose cloche. Vous ne verrez peut-être rien… mais derrière les murs vous pourriez avoir de bien mauvaises surprises…

Alors voilà. Vous trouvez la liste exhaustive? Il vous vient soudainement l’envie de faire l’inspection finale vous-même pour économiser quelques centaines de dollars? Mauvaise idée… Vous n’êtes qu’un débutant… laissez maintenant les experts faire leur travail lorsque vous aurez jeté votre dévolu sur une maison qui semble en meilleur état que les autres…

Partager ce billet
Charles-Antoine Carra, CPA, CMA Directeur du service aux particuliers Voir le profil

Articles reliés

  • 16 octobre 2017  |  Bateau, Particulier,

    Assurance bateau : L’hivernisation

    Lire l'article
  • 13 octobre 2017  |  Habitation, Particulier, Umbrella,

    Halloween : plaisir et sécurité sont de mise!

    Lire l'article

Infolettre