Un super restaurant au centre-ville de St-Jean | Lareau, courtiers d'assurances
Charles-Antoine Carra, CPA, CMA

Un super restaurant au centre-ville de St-Jean

Que faites-vous lorsque votre restaurant préféré depuis 10 ans serait peut-être à vendre? Vous vous faites convaincants auprès des anciens propriétaires et… Vous achetez le restaurant!

Bien évidemment, ce n’est pas si simple. Ce n’est tout d’abord pas un projet à la portée de tout le monde, et non plus dans l’intérêt de tous, mais lorsqu’il vous est possible de le faire, c’est une belle aventure.

C’est ce qu’ont réalisé en 2010 les nouveaux propriétaires du restaurant Le Samuel, de St-Jean-Sur-Richelieu. Ayant pignon sur rue depuis plus de 30 ans, le restaurant était considéré comme l’une ou même la meilleure table des environs. En faisant l’acquisition du restaurant, et en planifiant une rénovation majeure, les nouveaux propriétaires s’assuraient ainsi de faire perdurer le nom et les saveurs encore longtemps.

Jusque là, rien d’exceptionnel me direz-vous. Est-ce que n’importe quel nouveau propriétaire de restaurant mérite un article? Peut-être pas… car ce projet n’était pas conventionnel.

D’abord, il faut comprendre que St-Jean-Sur-Richelieu, à l’instar de d’autres villes d’envergures moyennes telles St-Jérôme dans les basses Laurentides ou Trois-Rivières (un peu plus gros j’en conviens), ont des difficultés économiques pendant les années 80 et 90. Les projets d’envergures dans les centres étaient rarissimes. Mais ces villes ont une richesse communes : un centre-ville qui a bien vieilli et à proximité de l’eau. Le Samuel, en plein centre-ville de St-Jean, offre une vue imprenable sur le Richelieu. C’est un endroit d’exception sur lequel il était possible de miser. Et les propriétaires ont misé…et c’est une excellente nouvelle de voir des investisseurs oser de belle façon dans le centre-ville de St-Jean.

Sensé être un projet de rénovation, les propriétaires se sont vite rendus compte que le bâtiment existant ne pouvait contenir l’ampleur du nouveau projet. Il fallu donc le démolir pour le reconstruire en neuf, sans aucune forme de subvention ou d’aide… Comme si ce n’était pas assez, le chantier fut inondé durant les grandes inondations de mai 2011.

En maximisant l’achat de matériaux québécois et d’embauche de main d’œuvre locale et en faisant de même pour leurs délices de table, les propriétaires reconnaissent qu’ils ont un rôle à jouer dans la communauté. Aujourd’hui, ils servent une cuisine élaborée (trois étoiles Debeur) dans un décor digne des grands restaurants montréalais avec une carte des vins résumant leur cave de 3000 bouteilles. Important un concept européen, ils ont installé une impressionnante rangée de machines à vins permettant ainsi de boire au verre une liste inégalée. Le restaurant pouvant accueillir 200 personnes est à découvrir… et s’il fait beau, vous serez à coup sûr charmé par la terrasse, qui a d’ailleurs remporté le Prix Terrasse au derniers Grands Prix Design.

Le Samuel c’est :

Les vins : 95% en importation privée, 3000 bouteilles
La capacité : 200 places en salle et en terrasse
La place : 291 Rue Richelieu Saint-Jean-sur-Richelieu, QC J3B 6Y3 Canada à seulement une vintaine de minutes de Montréal
Le site web : www.lesamuel.com

Partager ce billet
Charles-Antoine Carra, CPA, CMA Directeur du service aux particuliers Voir le profil

Articles reliés

  • 22 août 2019  |  Agriculture, Agroalimentaire, Entreprise,

    La caméline : révolution de l’agriculture québécoise

    Lire l'article
  • 28 janvier 2019  |  Entreprise, Entreprise de services, Habitation, Particulier, PME,

    L'assurance pour les entreprises à domicile

    Lire l'article

Infolettre