Ève Brault

Connaissez-vous les exclusions à votre contrat d’assurance auto ?

Choisir une assurance auto en fonction de la prime, c’est une chose. Devoir essuyer un refus de couverture en cas de sinistre en raison d’une exclusion à votre contrat, c’en est une autre. Savez-vous ce qui n’est pas couvert sur votre contrat d’assurance automobile ? Voici 5 exclusions bonnes à savoir !

Objets dans mon coffre de voiture : couverts ou non ?

Entre les allers-retours au travail et les week-ends en famille, la valise d’auto est un outil très pratique pour trimballer les objets du quotidien. Ordinateur, équipement de hockey, bâtons de golf… Ces derniers ne sont toutefois pas couverts sur votre contrat d’assurance automobile.

En effet, si vous vous faites voler des effets personnels dans votre véhicule, vous ne serez pas remboursé par votre assureur. Cela dit, sachez qu’il est possible que la plupart de ces objets soient couverts par votre assurance habitation.

Advenant toutefois que le voleur ait été plus ou moins délicat avec votre véhicule au moment de le dévaliser, si vous avez la protection B3 sur votre contrat, ces dommages seront couverts sur votre assurance automobile.

Bris mécanique : couvert ou non ?

Avant tout chose, rappelons ceci : l’assurance automobile relève de l’assurance de dommages.

Les bris mécaniques comme un moteur qui surchauffe, une transmission qui lâche prise ou même de la corrosion ne sont pas des dommages assurés. Un dommage comme une perte de contrôle, demeure toutefois couvert selon les protections choisies au moment de souscrire le contrat.

Vos pneus : couverts ou non ?

Vous avez une crevaison en raison d’un nid de poule un peu trop profond : le dommage ne serait pas couvert par votre assurance. Cela dit, si une personne malveillante crève vos pneus, ces derniers pourraient être couverts par votre contrat, si vous détenez une garantie contre le vol et/ou le vandalisme.

Véhicule loué ou avec chauffeur : couvert ou non ?

Vous l’aurez deviné, ceci constitue une autre exclusion à votre contrat d’assurance automobile. En effet, si le véhicule assuré est loué à un tiers ou utilisé comme taxi, les dommages qui seraient causés à l’automobile ne seraient pas indemnisés.

Véhicule au remisage : couvert ou non ?

D’emblée, un véhicule immatriculé devrait toujours avoir un minimum d’assurance. Ce conseil s’applique également aux véhicules en remisage. En effet, même si votre voiture est remisée dans votre garage et que votre garage est couvert par votre assurance habitation, votre voiture ne devient pas un bien couvert par l’assurance habitation. Si, par malheur, votre garage était victime d’un incendie et que vous aviez retiré votre assurance automobile dudit véhicule, vous ne seriez pas indemnisé pour les dommages à la voiture.

La bonne pratique à adopter : ajouter la mention de remisage sur vos assurances auto, ce qui suspend une partie des garanties durant la période tout en conservant un minimum d’assurance. Également, l’assureur vous donne un crédit qui correspond au temps où le véhicule n’a pas été sur la route.

Bref, il est important de connaître ce qui est couvert et ce qui est exclu de votre contrat d’assurance automobile afin d’éviter les mauvaises surprises. N’hésitez jamais à poser des questions à votre courtier. Son rôle demeure de vous conseiller et de vous offrir le meilleur pour une tranquillité d’esprit totale ! Appelez-nous.

Partager ce billet
Ève Brault Souscriptrice du service aux particuliers
Courtière en assurance de dommages
Voir le profil

Articles reliés

  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Particulier,

    Accident dans un stationnement, c’est 50/50! : Mythe ou réalité?

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Habitation, Particulier,

    Au renouvellement : les avantages du cabinet de courtage

    Lire l'article

Infolettre