Le cautionnement à l’ère électronique | Lareau Courtiers d'assurances
Diane Desaulniers Lise Paquette

Le cautionnement à l’ère électronique

Bien que la pandémie semble tirer à sa fin, cette dernière a changé plusieurs mœurs et façons de travailler, et ce, dans plusieurs domaines d’activité. En raison du confinement et du télétravail, la signature électronique est devenue un outil de travail essentiel durant cette période. Cherchant des moyens efficaces d’opérer malgré les contraintes, beaucoup d’entreprises se sont tournées vers cette façon de faire qui comporte son lot d’avantages.

Pour le domaine du cautionnement, plusieurs donneurs.euses d’ouvrages exigent maintenant aux entrepreneur.es de leur fournir des cautionnements sous forme électronique. Les cautionnements étant considérés comme des documents officiels, ils doivent être signés, scellés et comporter un exemplaire original.

Autant le ou la bénéficiaire (l’entrepreneur) que le ou la courtier.ière (la caution) tirent avantage de cette procédure. Mais quelle est la plus-value d’un cautionnement électronique par rapport à un cautionnement papier ?

  • Économie de temps et d’argent – La production et la livraison des documents sont beaucoup plus rapides.
  • Écologique — comme c’est entièrement numérique, l’impression de document n’est pas requise et donc on évite de gaspiller du papier.
  • Sécurisé – Le contenu du cautionnement est sécurisé et n’a pas été modifié. En effet, selon Construction de Défense Canada, « un cautionnement numérique est un fichier électronique incrusté d’un certificat numérique créant ainsi un document électronique protégé avec une empreinte digitale uniquement identifiable. »

On sait pertinemment que vos affaires roulent et que le temps c’est de l’argent. Entre le processus d’appel d’offres et les libellés sans faille, vous en avez beaucoup sur les épaules. Au moins, avec le cautionnement et la signature électroniques, les documents sont émis, signés, scellés et remis instantanément. Cela vous fait sauver du temps et ça peut également aider à diminuer le stress de dernière minute.

Tout ceci nous porte à croire que l’ère du cautionnement papier tire à sa fin. Eh oui, sûrement que plusieurs donneurs.euses d’ouvrages adhèreront dans un futur rapproché à cette nouvelle technologie du cautionnement et de la signature électronique.

Ferez-vous partie du mouvement ?

Pour toute question à cet égard, nos courtiers et courtières en assurance de dommages se feront un plaisir de vous conseiller. Contactez-nous !

Partager ce billet
Diane Desaulniers Gestionnaire de comptes du service aux entreprises
Courtière en assurance de dommages
Voir le profil
Lise Paquette Gestionnaire de comptes du service aux entreprises
Courtière en assurance de dommages
Voir le profil

Articles reliés

  • 6 février 2024  |  Entreprise,

    Suis-je assuré.e à 80 %?

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Entreprise,

    10 Q/R sur l'assurance des administrateur.rice.s et dirigeant.e.s (D&O)

    Lire l'article

Infolettre