Nouvelle voiture : suis-je automatiquement assuré.e ?

Vous la voyez de loin, en vrai, pour la première fois. Elle est encore plus jolie que sur les photos. Vous êtes sans mots, votre cœur bat comme jamais. Vous ne pensiez pas revivre ce moment de bonheur à nouveau dans votre vie. Vous n’en pouvez plus et vous vous exclamez devant le vendeur : « Cette voiture est pour moi, je l’achète ! »

Vous avez déjà un contrat d’assurance automobile sur votre autre véhicule et pensez être automatiquement assuré.e pour votre nouveau ? Détrompez-vous !

En fait, il est possible que vous soyez automatiquement assuré.e pour votre nouvel achat grâce à la clause « Nouvelle acquisition ». Celle-ci prévoit que, à l’achat d’un nouveau véhicule, ce dernier bénéficie instantanément des mêmes garanties que votre voiture actuelle. Toutefois, quelques exceptions peuvent s’appliquer et c’est là qu’il faut ouvrir l’œil…

Le fameux 14 jours

Pas besoin d’appeler mon courtier ou ma courtière? Jusqu’à présent, il serait effectivement réaliste de croire que vous pouvez attendre quelques jours avant d’appeler votre courtier.ière d’assurance. Par contre, il ne faut pas oublier que votre contrat (ici, on parle du FPQ 1) prévoit un délai maximal de 14 jours suivant l’acquisition d’un véhicule afin d’informer votre assureur. Mais il y a des exceptions :

Les exceptions en question

Pluralité de véhicules : Si vous possédez une voiture récente avec des protections complètes et que vous avez également une voiture plus ancienne assurée au Chapitre A (Responsabilité civile) seulement, alors votre nouvel achat serait automatiquement assuré selon la moindre des protections.

Cela veut dire que les dommages de collision (B2) ou d’accident sans collision ni renversement (B3) (comme le feu, le vol, le vandalisme et le bris de vitre) ne seraient pas couverts. Il est important de préciser que cette condition s’applique même si vos voitures sont assurées sur des contrats d’assurance séparés.

Pluralité d’assureurs : Si vous assurez déjà deux véhicules chez deux assureurs différents, la clause « Nouvelle acquisition » ne pourra s’appliquer. Vous devez avoir l’ensemble de vos contrats d’assurances automobile auprès du même assureur afin que la clause puisse être applicable.

D’ailleurs, même si l’ensemble de vos contrats d’assurances automobile sont auprès du même courtier, mais que votre courtier.ière n’a pas placé l’ensemble des voitures avec le même assureur, la clause « Nouvelle acquisition » ne s’appliquerait pas non plus.

Étant donné la particularité de chaque cas, il est fortement recommandé de contacter votre courtier ou votre courtière d’assurances dès le moment où vous prévoyez acheter une nouvelle voiture afin d’éviter les mauvaises surprises. Ce dernier saura vous épauler au travers du processus pour trouver les meilleures solutions d’assurance pour vous et vous évitera de conduire illégalement votre nouveau bébé (car circuler sur les routes sans assurance automobile demeure illégal !).

Partager ce billet

Articles reliés

  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Particulier,

    Accident dans un stationnement, c’est 50/50! : Mythe ou réalité?

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Habitation, Particulier,

    Au renouvellement : les avantages du cabinet de courtage

    Lire l'article

Infolettre