Votre appartement est-il bien assuré ? | Lareau Courtiers d'assurances
Roxanne Hébert-McKenzie Nathalie Lepage, PAA

Votre appartement est-il bien assuré ?

Quitter le nid familial rime souvent avec liberté : vos projets, vos meubles, votre décoration… Mais avez-vous pris le temps de bien protéger vos nouveaux acquis ? Souvent oubliée, l’assurance pour les locataires n’est pourtant pas à négliger. Vous travaillez si fort pour votre petit nid ! Découvrez comment choisir la meilleure solution pour vos besoins.

  1. Pourquoi une assurance locataire ?

Contrairement à une assurance pour la maison ou pour la voiture, l’assurance locataire n’est pas obligatoire. Cela dit, de plus en plus de propriétaires d’immeubles commencent à exiger une preuve d’assurance pour la responsabilité civile de leurs locataires. Même si vous vous dites prudents et consciencieux, il ne faut pas oublier que vous habitez techniquement avec les autres occupants de l’immeuble et que vous ne connaissez pas leur mode de vie. En appartement, nous nous assurons pour nous, mais également pour les autres desquels nous sommes indirectement dépendants. Par chance, ce type d’assurance est souvent très peu dispendieux et peut vous sauver bien des tracas dans le cas d’un sinistre.

  1. Avez-vous évalué vos biens meubles ?

D’abord, il faut établir le montant de protection dont vous avez besoin pour vos biens meubles, c’est-à-dire tous vos biens dans votre appartement. On parle ici de :

  • vos meubles
  • vos électroménagers
  • vos vêtements
  • le contenu de vos armoires
  • votre télé
  • votre ordinateur
  •  

Pour la majorité des contrats, l’assureur va remplacer vos biens en valeur à neuf à la suite d’un sinistre. Donc, même si vos électroménagers ont quelques années, l’assureur les remplacera par des neuf advenant une réclamation recevable.

  1. Connaissez-vous les exclusions de votre contrat de base ?

Vous vous êtes acheté un bon vélo pour faire vos courses ? Attention ! Les contrats d’assurance comportent des limitations au niveau de certains biens, notamment en cas de vol. Les bijoux de haute valeur et les vélos sont un bon exemple de biens sujets à une limitation. Ils peuvent toutefois être couverts en étant ajoutés spécifiquement à votre contrat, selon leur valeur. De cette façon, vous éviterez une perte financière en cas de réclamation.

  1. Avez-vous pensé à votre responsabilité civile ?

Votre responsabili-quoi ? La responsabilité civile vient vous couvrir si vous faites preuve de négligence et que vous en êtes reconnu responsable. Sur votre contrat, elle représente un montant – fortement suggéré de 2 millions de dollars – qui vous protège en cas de poursuites engageant votre responsabilité. Ce qui est bien avec ce montant, c’est qu’il n’est pas limité à votre appartement seulement, il vous suit partout dans le monde ! Donc, si vous partez en voyage en Europe par exemple, vous avez ce même montant venant vous protéger.

  1. Habitez-vous dans un sous-sol ?

À l’aide de votre courtier, il est important de valider les protections additionnelles que vous pourriez nécessiter selon votre réalité, comme l’avenant de dommage par l’eau du sol et le refoulement d’égouts. Si vous résidez dans un sous-sol ou un demi-sous-sol, vous devez protéger vos meubles pour un possible dommage par l’eau. Ce montant servira à nettoyer vos meubles ou les remplacer et à vous relocaliser le temps des travaux dans votre appartement. Donc, il est primordial de souscrire un montant suffisant pour couvrir vos biens à l’état neuf, ainsi que les frais pour vous relocaliser temporairement. Si vous habitez au 3e étage, peut-être ne voyez-vous pas l’utilité de cette protection. Toutefois, il faut valider si vous avez des biens dans un rangement au sous-sol qui sont susceptibles d’être atteints par l’eau.

En conclusion, beaucoup de protections peuvent être ajoutées sur votre contrat d’assurance, selon vos besoins et votre réalité. Nous vous invitons à consulter un membre de notre équipe afin d’évaluer toutes vos possibilités. Les assurances pour les locataires occupants sont souvent peu dispendieuses et vous permettent de dormir sur vos deux oreilles.

Partager ce billet
Roxanne Hébert-McKenzie Directrice du service aux particuliers
Courtière en assurance de dommages
Voir le profil
Nathalie Lepage, PAA Courtière en assurance de dommages Voir le profil

Articles reliés

  • 26 janvier 2024  |  Habitation, Particulier,

    Fumeurs et fumeuses : Soyez vigilant.e.s!

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Habitation, Particulier,

    Assurance première habitation : Par où commencer?

    Lire l'article

Infolettre