En voiture, la sécurité de nos tout-petits avant tout ! | Lareau Courtiers d'assurances
Marie-Eve Décosse

En voiture, la sécurité de nos tout-petits avant tout !

Le temps où l’on pouvait se coucher sur la banquette arrière d’un véhicule en marche ou encore conduire sur les genoux de papa est révolu ! Je ne vous apprends rien ici, nous accordons désormais une haute importance à la sécurité routière – et avec raison – surtout lorsqu’il est question de nos petits trésors en voiture. Quand vient le temps d’acheter le siège de bébé, certains parents développent des maux de tête devant toutes les options possibles. Évolutif ou coquille ? Neuf ou usagé ? Face vers l’avant ou vers l’arrière ? Prenez une grande respiration, nous allons démêler le tout avec vous !

Bien analyser son véhicule

Avant d’acheter un siège, il est recommandé de prendre connaissance du manuel du véhicule pour déterminer l’espace, les ancrages disponibles ainsi que le poids le plus optimal pour votre voiture. Ceci vous orientera donc vers le type de siège à privilégier.

À noter : il est fortement déconseillé d’acheter un siège usagé, car nous ne pouvons pas connaitre l’historique de celui-ci. A-t-il été accidenté ? A-t-il des pièces endommagées ? Est-ce qu’un rappel est en cours pour ce modèle ? Répond-il aux nouvelles normes de sécurité ? Santé Canada avertit qu’il est maintenant interdit de se procurer ou de vendre un siège qui a été fabriqué en janvier 2012 et moins, pour les raisons ci-haut mentionnées.

Installer son siège de façon optimale

Un autre casse-tête : l’installation du fameux siège. Voici quelques trucs pour savoir comment installer le siège.

  • Si l’enfant a moins de 1 an, installation face vers l’arrière.
  • Si l’enfant a plus de 1 an, l’installation peut se faire face vers l’avant, seulement si l’enfant pèse plus de 10 kg (22 lbs) et a un bon maintien.

Lorsque votre enfant atteint le poids et la grandeur recommandés par le fabricant du siège, vous pouvez songer à l’installer dans un siège d’appoint. Cependant, la SAAQ nous éclaire à ce sujet : pour pouvoir passer du siège de bébé au banc d’appoint, votre enfant doit avoir atteint un poids d’au moins 18 kg (40 lbs).

La loi exige que les enfants doivent désormais s’assoir dans un siège d’appoint jusqu’à l’âge de 9 ans ou jusqu’à ce qu’ils aient atteint 145 cm. Si l’enfant a 9 ans ou mesure 145 cm, mais que ses jambes ne sont pas assez longues pour plier les genoux, votre enfant doit continuer d’utiliser le siège d’appoint. Si vous n’êtes pas certain de respecter les normes et que vous doutez de la sécurité de votre petit trésor :

  • Rendez-vous dans un point de service du Réseau de vérification de sièges d’auto (visitez le site internet pour connaitre la liste des endroits).
  • Rendez-vous au poste de police de votre région. Les policiers pourront vous aider à l’installer et vérifier que le tout est conforme.

Considérer le facteur du manteau d’hiver

Dans la plupart des manuels du fabricant, il est recommandé de ne pas utiliser de manteau d’hiver en voiture. Qu’à cela ne tienne – nous n’avons pas les mêmes hivers que nos voisins américains ! Avec les grands froids canadiens, il est impensable de ne pas habiller nos petits chéris ! Cela dit, de plus en plus de boutiques se spécialisent dans la fabrication d’habits de neige adaptés pour les sièges d’auto.

Si vous habillez votre trésor avec un beau gros manteau bien chaud, il est important de bien serrer les courroies du siège afin que le manteau soit bien compressé. Car, si le harnais n’est pas assez serré, en cas d’accident, votre trésor si précieux pourrait être gravement blessé.e ou littéralement expulsé.e hors de son siège. Même si vous faites une courte distance, assurez-vous de bien respecter ces points, car il n’est pas rare qu’il y ait des accidents dans les zones de 50 km/h. On pense à quelqu’un qui omet un feu rouge ou encore un arrêt. Un accident est si vite arrivé !

Ajouter son siège d’auto sur sa police d’assurance

Le saviez-vous ? Si vous êtes victimes d’un accident, vous devrez changer votre siège de bébé même si celui-ci ne semble pas abimé. À la suite d’un impact, il pourrait avoir des fissures invisibles à l’œil, ce qui vient compromettre la sécurité de vos tout-petits. Sachez que vous pouvez inclure la valeur de votre siège de bébé sur votre contrat d’assurance dans le but de le remplacer en cas de sinistre. Appelez-nous pour voir si votre police d’assurance permet le remplacement de votre siège.

Vous voilà enfin mieux outillé et fin prêt à installer votre petit amour dans votre voiture ! N’oubliez pas que vous pouvez toujours visiter un point de service CAA ou votre poste de police régional pour vous aider à installer adéquatement votre siège d’auto. Il existe également un forum bien intéressant de techniciens certifiés en installation de siège de bébé sur Facebook. Finalement, si vous êtes victimes d’un accident de la route, remplacez votre siège de bébé même si celui-ci ne semble pas endommagé. En voiture, la sécurité de nos tout-petits avant tout !

Partager ce billet
Marie-Eve Décosse Directrice du service aux particuliers
Courtière en assurance de dommages
Voir le profil

Articles reliés

  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Particulier,

    Accident dans un stationnement, c’est 50/50! : Mythe ou réalité?

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Habitation, Particulier,

    Fumeurs et fumeuses : Soyez vigilant.e.s!

    Lire l'article

Infolettre