S’assurer avec un bateau de plaisance | Lareau, courtiers d'assurances
Stéphanie Sauvé

S’assurer avec un bateau de plaisance

À l’approche des beaux jours, songez-vous à vous procurer un bateau ou planifiez-vous votre mise à l’eau pour bientôt ? Pensez-vous être bien protégé ? La saison des bateaux de plaisance étant plutôt courte, un sinistre devient très choquant lorsqu’il empêche le propriétaire de profiter pleinement de son embarcation. Il est alors très important de bien assurer son bateau de plaisance.

 

Voici 3 exemples de cas qui pourraient vous empêcher de jouir de votre été en bateau

1. La foudre

Prenons en exemple un malheureux incident qui a écourté la saison estivale de plusieurs usagers. Un éclair a frappé le mât d’un voilier amarré dans une marina auprès d’une vingtaine d’autres bateaux sur le même quai. La charge de courant a alors fait court-circuiter le système électronique de quelques plaisanciers et la foudre a même percé la coque d’un autre à sa sortie.

2. Le vol

Le vol est l’un des incidents les plus fréquents dans le monde nautique. En effet, une étude démontre qu’environ 1 bateau sur 200 est volé par année. Il est fréquent aussi que l’embarcation secondaire de type Zodiac ou encore les pieds de moteur soient volés. Ces situations sont toutes aussi courantes lors du remisage si ce dernier ne se fait pas dans un entrepôt bien protégé ou si l’entreposage se fait dans une cour extérieure facile d’accès. 

3. La collision

Le sinistre le plus courant sur l’eau est la collision du bateau avec le fond. Une fâcheuse situation qui touche les plaisanciers au moins une fois dans leur vie. Dans cette circonstance, la solution la plus efficace est de vous équiper d’un GPS qui vous indique la profondeur des eaux ainsi que les chemins à suivre afin d’éviter de vous retrouver le nez à l’eau.

 

Comment améliorer la couverture d’assurance de votre bateau

Advenant le cas où vous rencontrez l’une de ces situations, sachez qu’il existe des services que votre assureur peut vous offrir afin de couvrir certains frais engendrés par le sinistre, tout dépendamment de votre protection et de la cause de celui-ci :

  • Frais de subsistance supplémentaires : Couvrent les coûts reliés à l’hébergement et autres besoins de base tels que la nourriture ;
  • Privation de jouissance : Compense les frais engendrés pour vous permettre de continuer de jouir de votre bien. Par exemple, vous pourriez avoir accès à un bateau de remplacement durant la période de réparation ;
  • Frais de recherche et sauvetage : Couvrent les frais engagés pour retrouver toute personne disparue en mer alors qu’elle se trouvait à bord de l’embarcation initialement ;
  • Frais de remorquage en cas de panne mécanique ;
  • Frais d’incendie : Couvrent les frais chargés par le service des incendies dans le but de protéger le bateau assuré.

 

conseils pour passer un bel été

Afin d’éviter ces fâcheuses situations, voilà quelques conseils qui pourront s’avérer bien utiles :

  • Tenir à jour une liste des effets et équipements que vous conservez à bord. Cette liste peut être un simple petit fichier incluant une liste de ce qui se retrouve dans le bateau ainsi qu’un registre des numéros de série de vos pieds de moteur. Accompagnez le tout de quelques photos et vous voilà mieux préparé ;
  • S’équiper de serrures antivol approuvées pour vos remorques ;
  • Tout comme votre véhicule automobile, il est possible de faire marquer vos bateaux. Cela aide à prévenir la revente en pièces de ce dernier s’il est volé ;
  • Se munir d’un système de caméra ou de repérage. Vous pourrez ainsi obtenir des images pour retrouver les fautifs et relocaliser les items volés n’importe où ;
  • Détenir une bonne couverture d’assurance, car bien sûr, rien n’égale une protection complète pour se sortir du pétrin !

Pour plus d’information, appelez votre courtier Lareau afin qu’ensemble, nous nous assurions que votre été soit le plus sécuritaire possible et à l’abri des contretemps ! Maintenant que vous êtes bien avisé des risques que vous pouvez éprouver et des solutions pour les contrer, il ne vous reste qu’à sortir vos maillots et profiter de votre bateau.

Bon été chers plaisanciers !

Partager ce billet
Stéphanie Sauvé Expert en sinistre Voir le profil

Articles reliés

  • 12 juillet 2019  |  Particulier,

    Une journée dans la vie d’un courtier d’assurance

    Lire l'article
  • 12 juillet 2019  |  Habitation, Particulier,

    Pourquoi envisager une assurance haute valeur

    Lire l'article

Infolettre