Assurance première habitation: Par où commencer? | Lareau, courtiers d'assurances
Jessie Hébert-Barbeau

Assurance première habitation: Par où commencer?

Lorsque vient le temps d’acheter sa première maison ou de signer son premier bail de logement, il y a tellement de choses à penser qu’il est difficile de savoir par où commencer. Une des premières étapes sera de vous procurer une assurance habitation. Pour ce faire, sachez qu’il y a plusieurs éléments à prendre en considération. Tout d’abord, vous devrez avoir en main l’information concernant le contrat d’assurance par lequel vous êtes présentement couvert. De plus, vous devrez aussi détenir un minimum d’information sur le bâtiment dans lequel vous prévoyez emménager ainsi qu’une idée générale du montant d’assurance qui sera nécessaire pour couvrir tous vos biens.

L’expérience d’assurance

En assurance de dommages, sachez que vos années d’expérience sont prises en considération. Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, le fait de n’avoir jamais eu de contrat d’assurance à son nom, ne signifie pas que vous ne détenez aucune expérience d’assurance. En fait, le contrat d’assurance de base couvre toutes les personnes incluses dans la définition de l’assuré désigné, soit l’assuré désigné aux conditions particulières et :

1. Pourvue qu’ils vivent avec lui ou sous son toit;

  • Son conjoint
  • Les membres de sa famille
  • Les membres de la famille de son conjoint
  • Les personnes âgées de moins de 18 ans, sous sa garde ou sous celle des autres personnes mentionnées ci-haut.
  • Les personnes âgées de 18 ans et plus, sous sa garde légale ou sous celle des autres personnes mentionnées ci-haut, pourvues qu’elles soient déclarées dans les conditions particulières.

2. Tous les élèves et étudiants en sa charge ou celle de son conjoint, à condition que le bâtiment d’habitation mentionné aux conditions particulières serve d’habitation principale à l’assuré.

3. D’autres personnes sont admissibles à faire partie de la définition de l’assuré désigné pour certaines situations s’appliquant au contrat d’assurance.

En d’autres mots, cela signifie que si vous demeurez avec un parent ou un membre de votre famille et que cette personne détient de l’assurance habitation, alors vous en détenez aussi. Dans la majorité des cas, les assureurs considèrent que vous détenez au moins 3 années d’expérience en assurance, ce qui fait en sorte de réduire le montant de votre prime. Afin de pouvoir prouver cette expérience, vous aurez besoin du nom de l’assureur ainsi que du numéro de contrat détenu par le parent avec lequel vous habitez.

Votre nouveau chez vous

Avant d’effectuer votre demande de soumission pour une assurance habitation, assurez-vous de discuter avec le propriétaire de l’endroit où vous déménagez pour obtenir quelques informations importantes. Afin d’effectuer la soumission, votre courtier vous demandera l’adresse ainsi que le type de bâtiment, soit un duplex, un multiplex, ou peut-être bien une maison unifamiliale. Votre courtier sera donc en mesure de récupérer une photo de votre future demeure ainsi que de compléter certaines informations concernant le revêtement extérieur, le type de toiture, etc. Par contre, vous serez responsable de fournir l’information concernant le type de chauffage ou la présence d’un système d’alarme, afin que votre courtier puisse déterminer votre prime d’assurance. De plus, il sera nécessaire de connaître les dates approximatives des rénovations des composantes principales telles que l’électricité et la plomberie.

En résumé, voici les informations à obtenir du propriétaire avant de téléphoner votre courtier :

  • L’année de construction du bâtiment
  • Le type de chauffage
  • Le type de boîte électrique (fusibles ou disjoncteurs)
  • L’année des dernières rénovations pour :
    • La plomberie
    • L’électricité
    • Le chauffage
    • Le chauffe-eau
    • La toiture

Le montant nécessaire pour votre habitation

Une fois que vous aurez répondu aux questions relatives à votre situation ainsi que celles de votre nouvelle habitation, votre courtier sera en mesure de vous guider pour vous aider à établir le montant de la couverture nécessaire à inscrire sur votre contrat.

En ce qui concerne l’évaluation de votre propriété, sachez que la meilleure façon de faire est de demander à un professionnel d’évaluer le tout. En effet, il s’agit du meilleur moyen d’établir le coût de reconstruction de votre domicile. Parmi les avantages d’obtenir une évaluation professionnelle, vous retrouverez l’aspect lié à la clause de la règle proportionnelle, en lien avec les pertes partielles ou les pertes totales, l’inclusion des honoraires de l’architecte pour refaire les plans de votre maison ainsi qu’un frais pour le déblaiement des débris, et un montant prenant en considération les particularités de votre domicile.

Saviez-vous qu’un dégât d’eau ou un incendie même partiel pourrait vous empêcher de reconstruire selon la situation que vous étiez avant le sinistre? À titre d’exemple, vous pourriez avoir à reconstruire la façade de votre demeure en brique alors qu’avant le sinistre, cette dernière était en vinyle depuis sa construction il y a plus de 30 ans. Ceci était toléré par la ville et votre assureur grâce à la clause grand-père. Le fait de connaître l’existence de ces dispositions légales vous permet de prévoir et d’ajuster votre montant d’assurance en conséquence, et ainsi vous évitez de bien mauvaises surprises.

Le montant nécessaire pour vos biens

Nous vous suggérons aussi de faire un inventaire de vos biens en prenant des photos ou des vidéos de ce qui se trouve dans votre domicile et de transmettre le contenu à votre courtier pour que le tout soit à votre dossier. Pensez aussi à mentionner à votre courtier la présence de biens de grande valeur, afin qu’une couverture spécifique à ces items vous soit accordée.

Il est important de savoir que votre assureur, dans la majorité des cas, remplacera vos biens en valeur à neuf. Malgré le fait que vous n’avez que des meubles usagés et que vous jugez qu’ils ne valent pas grand-chose, le remplacement de ces derniers pourrait s’avérer plus coûteux que ce que vous aviez envisagé. Sachez qu’il n’est pas surprenant de voir que la majorité des gens ont tendance à sous-évaluer la valeur de leurs biens.

En tant que nouvel assuré, il est tout à fait normal de ne pas tout comprendre ce qui nous est proposé dans le contrat et c’est pour cette raison que les courtiers chez Lareau sont disponibles pour vous aider.

Partager ce billet
Jessie Hébert-Barbeau Courtier en assurance de dommages des particuliers Voir le profil

Articles reliés

  • 19 octobre 2018  |  Habitation, Location court terme / Airbnb, Particulier,

    Fumeurs: Soyez vigilants!

    Lire l'article
  • 4 octobre 2018  |  Entreprise, Umbrella,

    Accident de travail et maladie professionnelle: le régime d'indemnisation

    Lire l'article

Infolettre