Bonnes vacances chers Snowbirds! | Lareau, courtiers d'assurances
Ève Brault

Bonnes vacances chers Snowbirds!

Pour la majorité des Québécois, la fin de l’automne signifie l’ouverture de la saison du tapis blanc. Pour d’autres, c’est le moment tant attendu de faire les bagages et de quitter vers la chaleur. Vous aurez bien deviné, je parle ici de nos très chers snowbirds. Si vous souhaitez profiter pleinement de votre temps sous le soleil, sachez qu’il y a certaines normes de prévention à respecter avant que vous puissiez enfiler vos shorts et vos sandales. Voici donc quelques points à prendre en considération avant de quitter pour votre séjour de longue durée.

  • Faire une liste de contact en cas d’urgence : Il est important de demander à une personne de votre entourage de bien vouloir visiter votre domicile sur une base régulière. De cette façon, ladite personne sera en mesure de récupérer votre courrier et de valider que tout se passe bien dans votre demeure pendant votre absence. De plus, pensez à lui remettre tous vos numéros de téléphone d’urgence, ainsi que celui de votre assureur, dans l’éventualité où une situation problématique surviendrait.
  • Entretien des lieux : Sachez qu’il est primordial que votre résidence soit entretenue durant votre absence. Qu’il soit question du déneigement de votre entrée, de vos marches ou de votre toiture, vous demeurez responsable des dommages qui pourraient survenir dans le périmètre de votre propriété. À titre préventif, demandez à un voisin de mettre du sel dans vos marches pendant les périodes de gel, afin d’éviter qu’une personne tombe et se blesse.
  • Dommage par l’eau : Afin de minimiser vos chances de subir un dommage causé par l’eau pendant votre absence, nous vous conseillons de vidanger vos tuyaux et de couper l’eau de vos électroménagers. Toutefois, il est recommandé de maintenir la température de votre domicile à un minimum de 16 °C, afin d’éviter le gel de vos tuyaux. Sachez que les risques qu’un événement de la sorte se produise sont minimes, mais que vous feriez mieux de faire affaire avec un plombier afin d’assurer la conformité du processus. N’oubliez pas que durant la période normale de chauffage, lorsqu’une maison est inoccupée, après 4 jours et plus, le bris dû au gel ne serait pas couvert si une personne compétente n’est pas passée chaque jour pour vérifier si le chauffage fonctionnait ou si vous n’aviez pas coupé l’eau et vidanger tous les tuyaux et appareils. Le nombre de jours avant que votre maison soit considérée comme inoccupée peut varier d’un assureur à un autre. Ainsi, il est important de contacter votre courtier pour vous renseigner.
  • Éclairage : Afin de réduire les risques de vol dans votre résidence, il est conseillé de faire installer une minuterie sur votre système de lumière extérieur et intérieur. Que ce soit une petite lampe de salon ou une veilleuse, vous donnerez l’illusion que votre demeure est habitée pendant votre séjour.

Maintenant que nous avons couvert les points concernant l’assurance habitation, laissez-moi vous offrir quelques conseils concernant les autres sphères en assurance.

  • Si vous prévoyez utiliser votre véhicule à l’extérieur du pays, il est primordial de valider auprès de votre assureur le nombre de jours qui vous sont permis pour l’utilisation de votre véhicule ailleurs qu’au Québec. Dépendamment de la durée de votre séjour, sachez qu’une surprime pourrait être nécessaire afin de couvrir l’utilisation de votre véhicule durant cette période.
  • Assurez-vous que votre limite en responsabilité civile est d’un minimum de 2 000 000$. Ce montant est nécessaire en raison de la forte culture de poursuite imprégnée aux États-Unis. De plus, contrairement au Québec où nous sommes protégés par la Société de l’assurance automobile du Québec, les États-Unis n’ont aucune organisation servant à protéger les victimes de dommages corporels. Parmi les frais inclus dans le montant en responsabilité civile, vous trouverez entre autres les frais d’avocat et d’indemnité. De plus, il arrive souvent d’oublier que le taux de change est appliqué sur ces conditions et que votre couverture de 2 000 000$ équivaut plus ou moins à 1 500 000$ au bout du compte. Il n’est pas rare que les demandants effectuent des recherches sur vous et arrivent à obtenir des informations sur votre vie personnelle. Donc, vous comprendrez que plus votre patrimoine familial est de grande valeur, plus les demandes venant de la tierce partie seront élevées.
  • Si vous passez plusieurs jours ou semaines par année à l’extérieur du pays, sachez qu’il est possible pour vous d’augmenter la limite de votre montant en responsabilité civile. En effet, l’assurance «Umbrella» agit à titre d’extension de votre responsabilité civile sur votre contrat d’assurance habitation, vous permettant d’obtenir une couverture supplémentaire entre 1 et 2 millions $. Cette protection vous permettrait de voyager en toute tranquillité d’esprit, peu importe votre destination.

Assurance voyage, médicament et documents

Avant de quitter pour votre destination, il est indispensable de vous procurer une assurance voyage, car un incident est si vite arrivé. En cas de maladie ou de blessure, peu importe où que vous soyez, les conséquences pourraient être d’une grande envergure si vous ne disposez pas d’une couverture adéquate. Pour éviter ce genre de situation, contactez votre courtier Lareau en validant la date de votre départ et de votre retour. De plus, pensez à mentionner le lieu de votre destination, car de nombreuses compagnies d’assurances offrent des produits spécifiquement pour les snowbirds.

Aussi, si vous prenez des médicaments sur une base régulière, n’oubliez pas de consulter votre pharmacien avant de partir, question d’avoir une quantité suffisante de médicaments pour la durée de votre voyage.

Pour ce qui est de vos documents, ayez toujours en main une copie de votre certificat d’assurance voyage mentionnant le numéro de téléphone à joindre en cas d’urgence. De plus, si vous voyagez en auto, assurez-vous que votre renouvellement de permis de conduire a été effectué et payé avant de prendre la route.

Maintenant que toutes les informations nécessaires pour préparer votre départ sont entre vos mains, vous pouvez partir l’esprit tranquille! Malgré qu’il soit parfois épuisant d’avoir à penser à autant de choses, un séjour bien préparé pourrait vous éviter bien des ennuis.

 

Sur ce, bonnes vacances à tous!

Partager ce billet
Ève Brault Courtier en assurance de dommages des particuliers Voir le profil

Articles reliés

  • 22 novembre 2018  |  Entreprise, Particulier,

    Loi sur la protection des renseignements personnels

    Lire l'article
  • 19 novembre 2018  |  Automobile, Particulier,

    Accident dans un stationnement, c’est 50/50 ! : Mythe ou réalité?

    Lire l'article

Infolettre