Charles-Antoine Carra, CPA, CMA

Je vais acheter n’importe quel extincteur et l’oublier dans un garde-robe

J’ai deux questions pour vous

  1. À quels endroits se situent vos extincteurs à la maison?
  2. De quelle façon on utilise un extincteur?

Attendez… j’ai oublié de vous demander… avez-vous un extincteur à la maison? Tsé… faudrait…

Bon, alors je vais tenter de vous vulgariser un peu le merveilleux monde des extincteurs.

Premièrement, il y a des codes sur les extincteurs pour codifier trois types… A, B et C. Chaque type éteint un groupe de produits inflammables différents. L’une des plus belles évolutions de l’humanité, c’est que maintenant vous pouvez acheter un extincteur qui a les 3 lettres… Ainsi, ça vous évitera, lorsque le feu prendra dans les rideaux, de savoir si c’est le bon extincteur que vous avez choisi pour éteindre le tout. Vous savez, un extincteur, ce n’est pas comme une voiture. Avec 30$, vous êtes capable de vous en procurer un…

Bon, voilà. Vous avez maintenant acheté votre extincteur de type ABC, c’est donc dire que vous êtes prêt à éteindre n’importe quel incendie. Votre vieux rêve d’enfant de pompier se matérialise dans cette petite bouteille. La première journée, il est montré aux membres de la famille, on lit ses instructions en groupe, on l’observe. La première semaine, l’extincteur est montré fièrement, comme un bibelot. Il trône près des endroits périlleux… dans l’atelier, dans la cuisine, près des appareils de chauffage auxiliaires. Le mois suivant, il se retrouve tout près, derrière quelques cossins qui se sont accumulés avec le temps. Au changement de saison, on le range. Mais avec une petite réunion familiale : « Chéri(e), les enfants, j’vais ranger l’extincteur dans l’armoire à gauche, j’veux être certain(e) que tout le monde est au courant, compris? »… « oui, oui », répondent-ils. Un an plus tard, l’extincteur tombe sur le côté parce qu’on a trop rempli l’armoire en dessous de l’évier de sacs d’épicerie et de bouteilles de savons pas complètement vides.

C’est pas grave… parce que jusqu’à aujourd’hui, vous n’êtes pas encore passé au feu. Le problème, c’est que l’on ne choisit pas la date de son incendie.

Disons que vous êtes à l’ordre plus que la moyenne des ours et donc, que vous savez exactement où se trouve votre extincteur et par surcroît qu’il est accessible… saurez-vous seulement vous en servir?

Pour ceux qui se fient aux instructions sur l’étiquette, sachez que quand le feu prendra sur votre cuisinière et que vous serez peut-être vous-même un peu en feu, vous n’aurez peut-être pas le temps de faire ce brin de lecture si nécessaire à votre survie.

Bon, assez pour l’apologie de la sécurité et passons maintenant au vidéo. Même moi je vais le regarder parce que je suis peut-être bien moralisateur, ça n’empêche pas que je ne me suis encore jamais servi d’un extincteur…

Lumières!

Voici ce qu’il faut faire :

Et ce qu’il ne faut pas faire :
https://youtu.be/NBXi5dB0MSc

Partager ce billet
Charles-Antoine Carra, CPA, CMA Directeur du service aux particuliers Voir le profil

Articles reliés

  • 16 octobre 2017  |  Bateau, Particulier,

    Assurance bateau : L’hivernisation

    Lire l'article
  • 13 octobre 2017  |  Habitation, Particulier, Umbrella,

    Halloween : plaisir et sécurité sont de mise!

    Lire l'article

Infolettre