Le ciel devient gris…et j’ai laissé la fenêtre ouverte.

Vous êtes parti au bureau ce matin. Journée radieuse, sous le soleil. Un brin d’humidité, toutefois, emplit l’air. Vous sentez que cette belle matinée deviendra un peu chaude. Peu importe, vous avez la chance de travailler au frais, à l’air conditionné. Mais voilà qu’en après-midi, le ciel s’assombrit. Belle journée pour des dommages par l’eau.

Les idées se bousculent dans votre tête: Est-ce que les fenêtres sont ouvertes? Ai-je bien rangé le patio? Finalement… est-ce que j’ai même barré la porte? Vous devenez nerveux, en vous mordant la lèvre inférieure, vos mains sont moites, vous faiblissez. Du coup, vous pensez à une solution: La visualisation, la pensée magique. Vous vous dites «Peut-être que si je pense fort à la fenêtre, elle va se fermer seule?». Ça serait bien, après tout. Presque aussi pratique que les yeux qui deviennent rouges et lancent des lasers. Sauf que ça n’existe pas.

La solution? Évidemment, prévenir.

La météo est imprévisible, même les spécialistes ont de la difficulté à savoir le temps qu’il fera dans quelques heures alors… Rangez les items du patio et fermez les fenêtres qui ne sont pas à l’abri avant de quitter la maison, même pour une heure ou deux. Et si vous ne le faites pas?

La bonne nouvelle, c’est que ces risques sont assurés.

  • Dommages par l’eau au-dessus du sol : Si, et seulement si, votre contrat contient un avenant de dommages par l’eau, généralement appelé «dommages par l’eau au-dessus du sol». Si votre contrat contient l’avenant, et que l’eau qui rentre par votre fenêtre laissée ouverte cause des dommages, vous serez assuré.
  • Dommages par le vent : Tout contrat habitation comprend une couverture contre les dommages par le vent. Si vos installations extérieures s’envolent – comme l’avion des frères Wright -, elles finiront par s’écraser – comme l’avion des frères Wright -. Sachez que vos dommages seront assurés. Et si vos installations se fracassent sur le domicile de votre cher voisin, vous serez assuré en responsabilité civile si jamais vous êtes poursuivi. Sachez toutefois que si vos arbres sont endommagés par le vent, le contrat prévoit une exclusion et vous ne pourrez être indemnisé pour cela.

Alors oui, le ciel est gris, mais ne trépassez pas pour autant. Pensez aux plantes assoiffées, à la nature luxuriante, à cette terre qui attend, la bouche ouverte si elle en avait une, que les gouttes fraîches tombent du ciel. Et la prochaine fois, pensez à prévenir…

Partager ce billet

Articles reliés

  • 10 juillet 2024  |  Habitation,

    Prévention du vol : Comment protéger son domicile

    Lire l'article
  • 29 mai 2024  |  Habitation,

    Assurez-vous votre appartement ?

    Lire l'article

Infolettre