Soumission auto rapide | Lareau Courtiers d'assurances
Julie Gagnon Marie-Josée Lefebvre

Quoi avoir en main pour une soumission automobile efficace ?

Besoin d’une soumission pour votre nouveau véhicule ? Il n’est pas nécessaire de prendre une journée de congé ou de réserver une plage horaire à votre calendrier : si vous êtes bien préparé, le processus est simple et rapide.

Marque du véhicule, numéro de permis de conduire, protections souhaitées… Voici tout ce que vous devez avoir en main pour une soumission automobile rapide et efficace !

1. Caractéristiques du véhicule

Ça va de soi : votre courtier aura besoin d’informations précises sur votre voiture afin de compléter ses soumissions.

  • L’année, la marque et le modèle du véhicule. Une bonne pratique est d’avoir sous la main le numéro de série de votre véhicule, car ce numéro indique rapidement le modèle à votre courtier. Astuce : prenez ce dernier en photo avant de téléphoner !
  • Le prix payé. Cette donnée est importante dans l’éventualité où votre véhicule serait neuf. Le prix de la voiture nous permet de calculer le produit de la garantie de remplacement (valeur à neuf). Ainsi, si vous avez un accident, vous serez assuré de recevoir un montant équivalent.
  • Le financement. Que ce soit un créancier ou un locateur, il est important de fournir le nom et l’adresse complète de cette compagnie de financement pour que le courtier puisse l’acheminer au concessionnaire. Une confirmation d’assurance est obligatoire avant la prise de possession.
  • Un système d’antivol, de burinage et/ou de repérage. Souvent, détenir un système d’antivol ou un équivalent permet d’obtenir un rabais sur la prime.
  • Les modifications effectuées au véhicule. Ce critère pourrait influencer la tarification.

2. Caractéristiques du ou des conducteurs

Une fois que votre courtier en sait plus sur votre voiture, il a désormais besoin d’information sur les personnes qui conduiront le véhicule.

  • Le ou les numéros de permis de conduire. Votre courtier fera la vérification au Fichier central des sinistres automobiles pour tous les conducteurs impliqués avec votre accord.
  • L’utilisation du véhicule. Vous devez nous indiquer le nombre de kilomètres que vous effectuez annuellement ainsi que le type d’usage que vous faites (promenade, affaires, etc.) Vous devez également nous faire part du temps que vous pourriez passer hors du Québec. En effet, l’assureur permet généralement un maximum 180 jours à l’extérieur de notre chère province. Si vous décidez d’arrondir les fins de mois en transportant des passagers ou de la nourriture, avisez assurément votre courtier.
  • Les accidents déclarés ou non. Les assureurs prennent généralement en compte les six dernières années, peu importe la nature de la réclamation.
  • Les infractions au Code de la route. Les assureurs prennent généralement en considération les trois dernières années d’infractions entrainant une perte de points d’inaptitude.
  • Les suspensions de permis de conduire. Avisez votre courtier. D’un assureur à l’autre, ce sera traité différemment. Un dossier de conduite sera généralement exigé si le tout s’avère positif. Vous pouvez le demander gratuitement ici.
  • Dossier criminel. Vous devez mentionner à votre courtier l’existence d’un tel dossier, car plusieurs assureurs exigeront une copie à jour pour faire la soumission.

3. Une idée des protections souhaitées

  • La responsabilité civile. Le saviez-vous ? Au Québec, vous êtes dans l’obligation, selon la loi, d’assurer votre voiture en responsabilité civile pour un montant minimum de 50 000 $. C’est ce qu’on appelle le fameux « un bord » dans l’expression « s’assurer d’un bord ou des deux bords ». La norme, toutefois, c’est de s’assurer pour 2 000 000$.
  • Les dommages matériels. Les protections pour les dommages causés au véhicule ne sont pas obligatoires pour circuler sur les routes, contrairement à la responsabilité civile. Néanmoins, il demeure important de couvrir votre voiture à cet effet si vous souhaitez une réparation ou un remplacement en cas de sinistre. Ainsi, votre courtier vous proposera deux protections supplémentaires :
    • Protéger votre véhicule du feu, du vol ou du vandalisme (et de multiples autres malchances).
    • Protéger votre véhicule des dommages causés par une collision dont vous êtes responsable et ceux causés en cas de délit de fuite.

Une foule d’autres protections sont à votre disposition pour bien vous protéger lorsque vous prenez la route. Consultez cet article complet de notre courtière pour en savoir davantage.

En réalité, plus vous fournissez d’informations sur votre expérience d’assurance, votre expérience de conduite, les caractéristiques de votre véhicule et les protections que vous désirez ajouter, plus votre courtier pourra vous offrir une soumission précise, qui répond à vos besoins.

Pour une soumission ou pour tester vos nouvelles connaissances en la matière, contactez notre équipe !

Partager ce billet
Julie Gagnon Souscriptrice du service aux particuliers
Courtière en assurance de dommages
Voir le profil
Marie-Josée Lefebvre Courtière en assurance de dommages Voir le profil

Articles reliés

  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Particulier,

    Accident dans un stationnement, c’est 50/50! : Mythe ou réalité?

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Habitation, Particulier,

    Au renouvellement : les avantages du cabinet de courtage

    Lire l'article

Infolettre