Christopher Giguère

Un bord ou deux bords : comprendre son assurance auto

Pas toujours évident de comprendre le jargon des assurances. Heureusement, chez Lareau, nous adorons vulgariser notre passion. Assurer son véhicule d’un bord ou des deux bords : qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

L’ABC de votre contrat d’assurance auto

Être protégé des deux bords ne signifie pas que le côté gauche et le côté droit de votre véhicule sont couverts. Avant de se lancer dans le vif de la question, il est nécessaire de bien comprendre la base. Connaissez-vous les protections qui constituent votre contrat d’assurance auto ?

  1. La protection qui protège les autres, la responsabilité civile.

Au Québec, celle-ci est obligatoire pour circuler sur les routes et vous protège contre tous les dommages que vous pourriez causer à autrui. Nous suggérons un montant de protection de deux millions de dollars pour cette clause, car elle est extrêmement importante et relativement peu coûteuse.

Lorsque vous assurez votre véhicule seulement en responsabilité civile, c’est donc la fameuse protection « d’un bord ». Cela signifie que vous protégez les autres en tout temps, mais que votre véhicule, lui, est protégé seulement lorsque vous êtes non responsable lors d’une collision entre deux véhicules.

  1. Les protections qui protègent votre véhicule à la suite de dommages matériels.

Bien qu’elles ne soient pas obligatoires pour circuler sur les routes, ces protections sont essentielles si vous souhaitez que votre véhicule soit réparé ou remplacé dans les autres situations. Vous les retrouverez à votre assurance dite des « deux bords » sous la forme des termes techniques suivants :

  • B2 : Collision et versement. Celle-ci couvre les dommages causés par une collision dont vous êtes responsable et ceux causés en cas de délit de fuite. Par contre, il ne faut pas oublier que vous aurez généralement une franchise à payer lors de votre réclamation.
  • B3 : Accidents sans collision ni versement. Celle-ci couvre les dommages occasionnés notamment par un feu, un vol ou du vandalisme, des bris de vitre ou encore une collision avec un animal. Encore ici, il faudra sans doute débourser le montant de la franchise pour que votre assureur paye le coût de la réparation.

Maintenant, récapitulons — un bord vs deux bords

En bref, être assuré des deux bords signifie que vous êtes protégés pour le maximum de risques qui pourraient survenir.

Si vous optez pour la protection d’un bord seulement, vous devrez être encore plus prudent ou bien calculer vos risques…

En somme, les différents termes pour les protections d’assurance automobile peuvent parfois porter à confusion. Cela dit, nos courtiers chez Lareau sont là pour vous conseiller et vous faire comprendre les différentes clauses à votre contrat. N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions, c’est avec plaisir que nous vous éclairerons !

Partager ce billet
Christopher Giguère Courtier en assurance de dommages Voir le profil

Articles reliés

  • 26 janvier 2024  |  Automobile, Particulier,

    Accident dans un stationnement, c’est 50/50! : Mythe ou réalité?

    Lire l'article
  • 26 janvier 2024  |  Habitation, Particulier,

    Fumeurs et fumeuses : Soyez vigilant.e.s!

    Lire l'article

Infolettre